Commission européenne : 47,5 millions d’euros pour lutter contre le COVID-19

26/05/2020
covid19-techniup

Depuis le début de la pandémie du COVID-19, plusieurs financeurs, dont la Commission européenne, ont lancé des appels à projets en vue de soutenir les travaux de recherche contre le virus.  


Depuis le début de la pandémie du COVID-19, plusieurs financeurs, dont la Commission européenne, ont lancé des appels à projets en vue de soutenir les travaux de recherche contre le virus.  

Le 30 janvier 2020, la Commission européenne a lancé un appel à projet spécifique au COVID-19 doté d’un budget initial de 10 millions d’euros. L’appel à projets s’inscrit dans le cadre d’une procédure accélérée permettant de débloquer un financement pour des projets de recherche urgents contre le virus.

L’appel à projet vise à financer des travaux de recherche sur le virus COVID-19 afin de mieux le connaître, d’améliorer le traitement clinique des patients contaminés et de proposer une réponse de santé publique face à l’épidémie.

Début mars, la Commission européenne a annoncé qu’elle pourrait mobiliser 37,5 millions d’euros supplémentaires, en vue de soutenir les projets retenus dans le cadre de l’appel d’offres, grâce aux fonds du programme Horizon 2020.

17 travaux de recherche sur le virus retenus à l'issue de l'appel à projets 

L’appel à projets de la Commission européenne a été clôturé le 12 février 2020. Sur les 91 projets déposés, 17 ont été retenus dont 8 travaux de recherche menés par des équipes françaises. Les projets sélectionnés s’orientent autour de trois axes principaux à savoir :

  • La mise au point de nouveaux de vaccins. La recherche portera sur l’élaboration d’un vaccin prophylactique mais également d’un vaccin thérapeutique.
  • Le développement de tests de diagnostics rapides à effectuer sur les lieux d’intervention en vue de faciliter le travail des professionnels de santé et de limiter la propagation du virus.
  • L’accélération des travaux de recherche pour trouver un traitement contre le virus ainsi que la recherche de molécules pouvant combattre le COVID-19.
  • Enfin, les projets auront vocation à déterminer des recommandations de santé publique face à cette nouvelle épidémie. La recherche portera notamment sur l’élaboration d’un meilleur système de surveillance permettant de prévenir et de contrôler la propagation du nouveau virus.

 

En plus du financement d’urgence déployé dans le cadre du programme Horizon 2020, 45 millions d’euros supplémentaires seront disponibles pour soutenir les projets de recherche par l’intermédiaire de « l’Initiative relative aux Médicaments Innovants » (IMI). Elle prend la forme d’un partenariat public-privé entre la Commission européenne et l’industrie pharmaceutique.

Une réaction coordonnée de l'Union européenne face à la pandémie

L’ensemble des appels à projets européens font suite à la réaction coordonnée de l’Union européenne face à la menace du COVID-19 pour la santé publique. Pour faire face à la pandémie, une équipe de réaction face au virus a été mise en place afin de coordonner la réaction de l’Union européenne quant à cette situation inédite. L’équipe, présidée par Ursula von der Leyen (Présidente de la Commission), intervient sur des sujets relatifs au domaine médical, la mobilité ainsi que l’économie.

Les équipes mobilisées sur ces travaux de recherche communiqueront leurs résultats le plus rapidement possible à la Commission européenne.

Enfin, au niveau national, des appels à projets ont également été lancés par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et le Ministère des armées. Ils sont respectivement clos depuis le 23 mars et le 12 avril 2020.

 

Source : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_20_386

 

 

 
covid19-techniup