French Tech 120, palmarès des 123 startups françaises à haut potentiel

1/03/2020
frenchtech120-next40-startup-techniup

Depuis le 20 janvier dernier, nous connaissons le nom des 83 startups françaises à haut potentiel ayant rejoint les 40 lauréats de l’indice Next 40.


Depuis le 20 janvier dernier, nous connaissons le nom des 83 startups françaises à haut potentiel ayant rejoint les 40 lauréats de l’indice Next 40

Les 123 entreprises, sélectionnées sur la base de critères économiques, bénéficieront d’un accompagnement spécialement conçu pour les startups innovantes ; le « French Tech 120 ».

Ambition affichée par Emmanuel Macron et son Gouvernement : faire de ces startups les futurs leaders technologiques de rang mondial. Conscient de son retard sur la Chine et les Etats-Unis, le Gouvernement offre, à travers le « FT120 », un accès prioritaire à l’Administration française aux 123 entreprises sélectionnées afin d’accélérer leur développement.

Mais que recouvre donc le « French Tech 120 » ? TechniUp fait le point sur ce nouveau dispositif ! 

Quelles sont les entreprises de la FT120 ?

Le « FT120 » ne réunit pas n’importe quelles entreprises de l’écosystème français. En effet, sur les 357 dossiers déposés auprès de la Mission French Tech et BPIFrance, seules 83 entreprises ont été retenues (sachant que les 40 premières places sont automatiquement attribuées aux lauréats de l’indice Next 40). Preuve de la sévérité des critères d’éligibilité.

Pour intégrer le « FT120 », les entreprises candidates doivent répondre aux critères suivants :

  • Critères communs à l’ensemble des entreprises : Etre une startup, c’est-à-dire une entreprise innovante ayant moins de 15 ans, indépendante (absence de rachat ou d’introduction en bourses) et disposant de son siège social en France ;

 

  • Pour 50 % d’entreprises : avoir réalisé la meilleure levée de fonds sur les 2 dernières années ;

 

  • Pour 50 % des autres entreprises : avoir réalisé la meilleure progression en chiffre d’affaires (en termes de pourcentage et de montant) ;

 

  • Enfin, pour prendre en compte les critiques formulées à l’encontre de l’indice Next40 (essentiellement représenté par des entreprises parisiennes), 2 entreprises par région sont sélectionnées soit parce qu’elles ont réalisé la meilleure levée de fonds soit parce qu’elles ont réalisé la meilleure progression en chiffre d’affaires.

 

En plus de ces critères économiques, le jury privilégie des projets innovants répondant aux enjeux sociaux et environnementaux actuels (gestion des déchets, amélioration de la qualité de vie, meilleur traitement des patients…). Les entreprises doivent également afficher un comportement responsable dans le cadre de leur activité.

Quel intérêt de rejoindre le FT120 ?

Si les lauréats du « Pass French Tech » (ancêtre du « FT120 ») avaient critiqué ce dispositif pour son inefficacité, le « FT120 » propose de « faciliter la vie » (1) de ces 123 entreprises en levant les « potentiels blocages administratifs et financiers » (2) qui pourraient entraver leur développement.

Pour se faire, les lauréats du « FT120 » bénéficient d’un accès privilégié aux administrations et services publics français. 50 correspondants French Tech sont mis à disposition des 123 entreprises afin de répondre à leurs besoins. Les correspondants French Tech interviennent dans 5 domaines :

  • Développement à l’international,
  • Financement,
  • Accès au marché,
  • Recrutement de talents,
  • Accompagnement des entreprises dans leurs relations avec l’administration.

Le but est d’accélérer le développement des entreprises en leur offrant un accompagnement personnalité lorsqu’elles rencontrent des difficultés par l’intermédiaire de ces 50 correspondants.

Les entreprises bénéficient du « FT120 » pour une durée d’un an renouvelable. Leurs conditions d’éligibilité sont réétudiées quelques mois avant son échéance. A noter que pour les entreprises labellisées Next 40, le « FT120 » courre de septembre à septembre. Pour les autres entreprises, il est valable de janvier à janvier.

Quelles sont les retombées attendues de la FT120 ?

Avec le « FT120 », le Gouvernement souhaite faire émerger les futurs leaders technologiques de rang mondial et rattraper son retard sur la Chine et les Etats-Unis.

Au niveau national, le « FT120 » devrait générer 11 000 emplois directs uniquement pour l’année 2020.

Mais la France espère également répondre aux enjeux sociaux et environnementaux en soutenant les projets innovants de ces startups. En effet, le « FT120 » soutient avant tout des entreprises responsables, conscientes de l’impact de leur activité sur la Société.

Ainsi, aux côtés d’entreprises connues du grand public, telles que Deezer, Brut ou Feed, on retrouve des jeunes pousses œuvrant pour l’environnement et/ ou la santé. On peut notamment citer :

  • Dynacure, une entreprise spécialisée dans la biotechnologie travaillant sur le développement de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies orphelines ;
  • EcoVadis, une plateforme d’évaluation complète de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

 

Source(s) : 

Le Tribune

BPIFrance

 

 
frenchtech120-next40-startup-techniup